Une page de publicité…

La semaine dernière, nous avons fait un brin de causette avec Pierre-François Caillaud
 pour le site de Transfert.

On y parle de la saison passée, de typographie et de fromage de chèvre.

La totalité de l’article est à lire ici !

Septembre 2018 / Premiers tests d’impression.

Après la maintenance, voici venue l’heure des premiers essais sur les deux Heidelberg Ofmi de La Petite Frappe.

Je commence par un test d’encrage sur la platine T de 1972, celle qui aura demandé le plus de soins. Je choisis un cliché galva de la fin des années 70, une publicité pour la « nouvelle » Chrysler Simca…

L’essai est concluant ! Le repérage fonctionne et la frappe semble régulière. Mais les rouleaux encreurs en caoutchouc sont secs et en mauvais état. Il faudra donc attendre l’arrivée de rouleaux neufs pour pouvoir enfin réaliser une belle impression. J’ai hâte…

 

Passons donc à la seconde presse, toujours une platine T, de 1965, équipée d’un système de dorure à chaud « Multimétal ». Elle aura donné un peu de fil à retordre à l’ami électricien venu faire son branchement, il aura fallu changer quelques courroies, mais elle aussi tourne enfin comme une horloge.

Je teste cette fois-ci un cliché magnésium en vue de la réalisation de ma future carte de visite, une déclinaison en motif du logo de l’atelier, dessiné par l’illustratrice nantaise Gwendoline Blosse. J’ai peur d’avoir été un peu ambitieuse sur la finesse du motif mais bon, il faut bien essayer…

Et le résultat est décidément à la hauteur. La finesse du débossage pur est splendide. Pour ce qui est du marquage à chaud, il faudra encore apprivoiser un peu le thermostat pour atteindre le même degré de finesse, mais l’essai est prometteur.

Il ne reste plus que quelques menus détails à régler pour être tout à fait opérationnelle. Bientôt les premières productions !

Août 2018 / Rénovation de la platine d’impression.

 

Quand  elle est arrivée à l’atelier, la platine T Heidelberg Ofmi de 1972 faisait grise mine.

Après des années hors d’usage, la rouille avait fait son office, et les chromes avaient disparu sous une belle couche d’encre, de poussière et de graisse. Il aura fallu trois semaines de démontage et de nettoyage pour lui redonner toute sa superbe. Un peu de chimie, beaucoup d’huile de coude, quelques durites neuves et une bonne dose de patience et de méthode. Mais une chose est sûre, ça en valait la peine !

Destinée à l’encrage, elle n’attend plus que ses rouleaux neufs pour faire à nouveau des merveilles.

Juillet 2018 / En travaux…

L’atelier d’impression typo La petite Frappe ouvre ses portes dans quatre petits jours, le 1er juillet sur le site de Transfert à Rezé-les-Nantes.

On ne garantit pas qu’on pourra imprimer quoi que ce soit dès dimanche, mais l’installation sera bien entamée et se poursuivra tout l’été.

On en profite pour dire un immense merci aux amis qui viennent prêter main forte tous les week-end.

À dimanche !

Plan et conception du futur aménagement intérieur : Vincent Barreau